Profile

Lebanon's years of glory are back and each ski season that passes by, carries the future hope and give us the strength to broaden our activities and play a major role on the international grounds of skiing and snow sports. Lebanon's major ski event is the International Week of Skiing organized every winter by the Ski Federation. In an atmosphere of friendship, it allows international teams to discover the appealing slopes of Lebanon, the quality of hosting, the excellent organization of the races and to meet their fellow skiers from all over the world.

ACKNOWLEDGMENTS

The F.L.S. wishes to thank the Lebanese Directorate of Youth and the Lebanese Ministry of Tourism for their permanent back up and contribution through all the winter's activities. Also, the support and assistance of the Cedars resort, Faraya Mzaar and Faqra are a highly contributing factor to successful races and championships.

 
  Histoire

Le ski a débuté au Liban en 1913 lorsque Ramez Ghazzaoui rentrant de Suisse au pays fit découvrir aux libanais les premières joies de la glisse ; cela se passait sur les collines tout près de Aley.
Plus tard ce fut le col du Baidar ainsi que le mont Kneisseh et Sannine qui furent pris d'assaut par les officiers français présents au Liban durant le mandat en 1923. En 1934, le premier club de ski "Le Club Libanais" vit le jour, fondé par les deux soeurs Andrée Khasho et Aimée Kettaneh, ainsi que Maurice Tabet et Mounir Itani. En 1935 la première école de ski fut fondée aux Cèdres par les français et avait pour siège l'hôtel "Le Grand Cèdre".
En 1937, cette école déménagea pour s'installer définitivement dans la caserne de haute montagne devenue l'école de ski militaire. A cette époque débutèrent les premières compétitions de ski à Dahr El-Baidar, Laqlouq, Kneisseh, le Mont Sannine et les Cèdres. Les clubs reconnus de cette période étaient: E.N.B., Alpes françaises, Danafill libanais de ski, et l'équipe de Bcharré dirigée par Hussein Bey Sujaan.
En 1947 le Liban participe pour la première fois aux championnats internationaux de Chamonix. Michel Samen était le premier à porter l'étendard libanais à cette épreuve. En 1948, première participation aux jeux olympiques à Saint Moritz. L'équipe était formée de Mounir Itani, Jean Samen et Brahim Geagea et conduite par Abdelwahab Al-Rifaii.

C'est en 1951 que la Fédération de Ski et de Natation virent le jour sous la co-présidence de Louis Baz et de Michel Nader. En 1958 ces deux fédérations se séparent avec Louis Baz au ski et Michel Nader à la natation. Entre temps le Liban fut présent à plusieurs olympiades: Oslo en 1952, Cortina d'Ampezzo en 1956, Squaw Valley en 1960; et c'est à cette date que Michel Samen rejoint la Fédération Internationale de Ski (F.I.S.), où il fut élu membre du comité des courses.
En 1961 la Fédération Libanaise de Ski obtient un statut officiel sous la présidence du Dr. Emile Riachi; suivirent plusieurs participations internationales: Insbruck en 1964, Grèce en 1967, J.O. de Sapporo en 1972, J.O. d'Insbruck en 1976, J.O. de Lake Placid en 1980, J.O. de Schladming en 1984, J.O. de Calgary en 1988, J.O. d'Albertville en 1992 qui fut la dernière participation Libanaise aux J.O. d'hiver.
C'est en 1963 que débuta au Liban la première semaine internationale de ski qui vit se rassembler sur les pentes enneigées des Cèdres l'élite du ski mondial à savoir: Bernard Russi, Patrick Russel, Jean-Noêl Augert, etc. 13 semaines se succédèrent avec autant de succès jusqu'en 1975; malheureusement la tragédie de la guerre mit fin à cette incroyable épopée.

En 1967 et 1972 la fédération coopère avec l'armée libanaise pour réussir le championnat du monde militaire de ski (C.I.S.M.). Cette réussite était due à l’organisation et aux efforts déployés par la fédération en la personne de son président Dr. Emile Riachi ainsi que grâce au Lieutenant Colonel Abou Dargham en tant que chef de la délégation libanaise au C.I.S.M. En 1967 et pour la première fois, le 26e congrès international de la F.I.S. fut tenu à Beyrouth et c'est là que fut décidée la Coupe du Monde de Ski, où l'on voit aujourd'hui se mesurer les meilleurs skieurs mondiaux.

Pendant les évènements du Liban la Fédération Libanaise de Ski a continué d'assurer tant bien que mal l'organisation des compétitions ainsi que l'envoi des délégations à l'étranger (Autriche, Suisse, Italie, Espagne, Canada, USA, Turquie, Corée, Chine, Chypre, Bulgarie...)
Pour cela et dû aux frontières qui séparèrent les régions, deux comités d'épreuves ont été formés: un au Mont Liban avec pour président M.Jean Samen et un au Nord avec M.Jean Keyrouz comme président. Durant tous les évènements les compétitions avaient toujours eu lieu mais après de très grands efforts. Ce n'est qu'en 1991et après la réouverture de toutes les frontières que le championnat du Liban revit le jour après 16 années d'interruption.

En 1994 et après la démission du Professeur Emile Riachi une période de désaccord entre les diverses parties de la fédération a suscité 3 ans d'instabilité. Malgré tous les efforts de réconciliation déployés par les présidents Mahmoud Abou-Dargham et Raymond Daoud, le climat de désaccord persiste. Ce n'est qu'en 1997 et après élection du Colonel Elias Hanna en tant que président d'un bureau regroupant les diverses parties en conflit, que les choses ont commencé à changer. Les épreuves du championnat du Liban ont reprit, ainsi que pour la première fois sous la tutelle du ministre du tourisme l'épreuve du Golden Six qui consiste en 6 épreuves dans les 6 stations de ski au Liban, ainsi que les représentations à l'extérieur

 
 
Designed And Developed By ITEC (Innovative Technology)